23
fév

23 février

La minute méditation : « J’ai peut-être un pied dans la tombe, mais je ne veux pas qu’on me marche sur l’autre ! » (La Boum)

Amusez-vous à composer votre épitaphe : « Célibataire, elle était, mais inoubliable elle restera », « Elle ne vivait pas seule, elle vivait avec elle-même, et ce n’était pas facile tous les jours »...  Mais si, c'est rigolo, essayez, vous verrez que vous y prendrez goût.

 

02 23 ok.JPG

Illustration Savon

Texte Anaïs Valente

Commentaires

Y'a pas longtemps, je me suis posé cette question lors d'une soirée entre potes.

Et je crois que comme épitaphe (à inscrire sur ma tombe le jour de l'enterrement), je ferais inscrire, sobrement : "Et voilà".

Écrit par : Uto | 23/02/2011

Répondre à ce commentaire

ET voilà ! Quelle conclusion ^^ Moi, je me suis déjà demandé à qui je donnerais mes affaires ...

Écrit par : savon | 23/02/2011

Pour la mienne, pas vraiment d'idée (mais je vais y réfléchir)... Par contre, la citation que mon grand-père a fait mettre dans son avis mortuaire dans le journal (il avait tout préparé à l'avance), c'était une petite phrase de Francis Blanche, qui m'irait aussi très bien : "Laissez-moi dormir, j'étais fait pour ça!" :-)

Écrit par : Amélie | 23/02/2011

Répondre à ce commentaire

mouahha j'adore!

Écrit par : Xzeu | 23/02/2011

Répondre à ce commentaire

merci :D

Écrit par : savon | 24/02/2011

Pourquoi pas :

elle était toujours là pour les autres
OU elle aimait la vie
OU elle a bien vécu
OU elle vous attend... A qui le tour ?

:-D

Écrit par : cecile | 23/02/2011

Répondre à ce commentaire

le "elle vous attend" est très bon !

Écrit par : savon | 24/02/2011

"fais gaffe, elle est derrière toi !"
hinhin è_é
cela dit, j'aime beaucoup le dessin ^^

Écrit par : bv | 24/02/2011

Répondre à ce commentaire

Heu vu mon humeur du moment, ce serait quelque chose dans le style;"qu'est-ce que vous foutez là à pleurer(bande de" faux-culs"), c'est de mon vivant qu'il fallait être présent(es)! Na!

Écrit par : Titinemong | 25/02/2011

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.